Symptothermie

Gérer sa fertilité

Il n’est pas toujours évident d’être à l’aise dans le vécu de son moyen de contraception.

Quelles questions se poser pour choisir le moyen qui conviendra le mieux pour soi et son couple?

En premier, c’est important de se poser pour faire le tri entre l’idéal souhaité et ce qui est possible actuellement. Un choix n’est jamais à vie et peut être discuté à différentes étapes de la vie (après une grossesse, après un changement, à la préménopause…)

Un premier critère à regarder est celui de la santé. Santé physique et morale. Un point peut être fait avec une sage-femme, un gynécologue ou un médecin pour savoir ce qui est envisageable pour soi ou pas. Ils peuvent informer sur les moyens qui existent. Se questionner sur les effets de ces moyens sur sa santé.

Autres critères à questionner:

  • Quel est l’efficacité du moyen que j’aimerai choisir?
  • Quel est la réversibilité de ce moyen? Quand redevenez-vous fertile si vous choisissez de l’arrêter?
  • Est-ce que ce choix est en accord avec vos valeurs? (écologique, morale…)
  • Quels sont ses avantages et ses inconvénients? (utilisation, coût…) sachant qu’aucun moyen n’est idéal.

Et maintenant, voyez comment vous communiquer votre désir à votre conjoint(e). Votre désir sexuel, votre désir de grossesse ou d’enfant et votre désir de contraception ou de régulation des naissances.

On parle de contraception pour tous les moyens qui vont intervenir sur le cycle de la femme: pilule et dérivés, Dispositif Intra Utérin… et les méthodes barrières (préservatifs, cape, spermicides…). La contraception empêche une conception en modifiant la fertilité de la femme ou en empêchant mécaniquement une fécondation. Il existe aussi une alternative trop souvent mal connue, celle de l’apprentissage des signes de la fertilité de la femme.

Dans le cadre de mon travail de conseillère conjugale et familiale, je peux vous écouter et vous accompagner si vous avez besoin de questionner votre choix en toute neutralité. Je ne favorise aucun moyen. Vous seul(e) choisissez.

Je peux aussi vous former à la Symptothermie.

FORMATION A LA SYMPTOTHERMIE

POUR GERER SA FERTILITE ET REGULER LES NAISSANCES AU NATUREL

Découvrir ou approfondir ses connaissances sur le déroulement du cycle menstruel de la femme, sur le fonctionnement des organes génitaux de l’homme et de la femme

Apprendre à observer les signes de la fertilité féminine : glaire cervicale, température, col si besoin

Apprendre à noter ces signes sur un graphique adapté

Apprendre à interpréter ces signes pour connaitre précisément si la femme est fertile ou non chaque jour

Cette méthode devient un véritable art de vivre son corps et sa fertilité avec le temps. Un profond outil de connaissance de soi. Une façon de réguler les naissances en approfondissant la tendresse et l’intimité du couple et en épanouissant le vécu de sa sexualité.

L’apprentissage avec une monitrice agréée est indispensable pour un maximum d’efficacité de la méthode et pour adapter le suivi à vos cycles. Pas besoin d’avoir des cycles réguliers. Il est possible à tout moment d’apprendre.

Formation en individuel ou couple:

  • 4 séances, 1 par cycle menstruel pour être autonome dans l’utilisation de la méthode
  • suivi personnalisé entre les séances par téléphone et mail
  • 1er thermomètre offert
  • un livret d’apprentissage est donné

VOS TEMOIGNAGES:

« J’apprécie ces temps de rencontre avec Marilys. En ces temps où l’on entend beaucoup parler d’écologie , elle nous propose à sa façon  l’écologie humaine: la connaissance de soi à travers notre féminité (et tout ce qu’elle comporte) et le respect de notre être profond. Connaître son cycle, c’est apprendre à se connaître davantage en profondeur et être conscient donc responsable des choix que l’on pose . Merci Marilys. »         Bénédicte
 
« En arrivant dans le cabinet je ne me sentais pas très à l’aise de parler de mon corps, au fil des séances j’apprenais à découvrir les fonctions de mon être intime.
Je me suis faite confiance et j’en ai appris beaucoup et j’en suis ravie, Marilys, m’a permis : 
– d’en apprendre bien plus sur mon cycle que ce que le programme de SVT nous apprend au collège
– de savoir quand je suis  fertile ou non 
– de pouvoir gérer son propre corps. 
Durant les entretiens, je pouvais me confier sans être jugée ou regardée de travers, je me sentais en sécurité.
Quelques minutes avant que je parte, je pouvais lui poser des questions sur la sexualité. Marilys, m’a rassurée sur la première fois et j’en étais ravie.
Je remercie ma maman qui m’a guidée et permis cette rencontre. Je remercie Marilys de son accueil. »     
 
Lilou, je suis une collégienne qui vient d’en apprendre plus sur son corps 😉
 
 
Stéphanie Lécuyer